© Différents Plats De Fruits Cuits Umukai Îles Marquises ©g.boissy Alesimedia | G. Boissy Alesimedia
VIVEZ L'EXPÉRIENCE

d 'un ahimā'a

Le four traditionnel tahitien

Un incontournable en cuisine

Pas un rassemblement, pas un événement festif sans la préparation d’un ahimā’a, le four traditionnel tahitien qui consiste à cuire les aliments à l’étouffée, dans un trou, recouvert de feuillages. Un délice !

Nahuma

" À Rurutu, on l'appelle le umu'ai et sa préparation mobilise toute la population lors des mariages. "

Tout est dans la cuisson !

Tout le secret du four traditionnel tahitien réside dans… la cuisson ! Et sa réussite réclame de la patience. La veille, il faut creuser un trou, y déposer la bourre de coco et du bois avant d’ajouter les pierres volcaniques. Reste à allumer le feu, poser des feuilles de bananier sur les pierres chaudes, installer les mets et compléter avec des sacs de jute et du sable. Vous voilà prêt à démarrer une cuisson à l’étouffée.

Mais que peut-on mettre dans ce four ? Eh bien, tout ! Poulet, cochon, poisson, ‘uru, taro, fē’i, patate douce, po’e Le tout précieusement enveloppé dans des feuilles de bananier ou des marmites. L’ouverture du four est un moment très attendu des gourmands et gourmets, lorsque les effluves des plats viennent chatouiller les narines. Bon appétit !

LES PLATSÀ goûter absolument

Poulet fāfā, porcelet au lait de coco, po’e banane et fara’oa uto sont des recettes incontournables du ahimā’a, four traditionnel polynésien.

Carte