Tarodières à Avera Credit Evaina TeinaoreTarodières à Avera Credit Evaina Teinaore
©Tarodières à Avera |© Evaina Teinaore
Agriculture traditionnelle

Flâner dans les champs de taro à Rurutu

Les "rizières" polynésiennes

A chacun sa plantation

Il n’y a pas une famille à Rurutu qui n’ait sa plantation de taro. Envie d’en savoir plus sur ce tubercule ? Allez flâner dans les tarodières. Et goûtez le taro. En chips, en frites ou nature… il se cuisine à l’infini.

 

Anonyme

"Le taro à Rurutu est ce que la baguette est à la France ! C'est dire comme ce tubercule fait partie du patrimoine de cette île".

Balade au milieu des tarodières

A Rurutu, une balade au milieu des tarodières s’impose. Il y en a un peu partout, les plus belles sont à Avera. Pour faire pousser le taro, c’est du travail. Les habitants de l’île sont d’ailleurs réputés pour leurs forces. Ils creusent la terre à la barre à mine puis y mettent le jeune plant. Ensuite, du paillage et surtout beaucoup d’eau. En vous promenant, observez tous les petits canaux qui irriguent les champs… Au bout de 9 mois, on récolte le tubercule.

Il ne reste plus qu’à le goûter ! Et dans le taro, tout se mange, mais attention uniquement cuit car sinon il est toxique. Les feuilles, appelées fafa, ressemblent à des épinards. Vous avez déjà goûté le poulet fafa ? Un délice. Le tubercule se dévore de différentes manières. En chips, en frites, en morceaux avec du lait de coco… Le plat typique à Rurutu, c’est le poi. On écrase longuement le taro cuit avec un pilon et on ajoute progressivement de l’eau. Au final, cela donne une pâte épaisse, collante et très rassasiante. Resservez-vous.

Cuisine

Une petite faim ?

Poi, poulet fafa avec des feuilles de taro, en frites, en chips… Comment préférez-vous le taro ?
Nos bons plans

Toutes nos adresses à Rurutu

Toutes nos adresses pour déjeuner et dîner à Rurutu.

Carte des lieux incontournables à visiter lors de votre séjour à Rurutu.

Envie d'en voir plus ?

Visitez nos autres îles

Carte
Fermer