© Profil D'un Canon Militaire Sur Le Site Ha'amaire à Bora Bora - Association Mémoire Polynésienne | Association Mémoire Polynésienne
BORA BORA

Une base stratégique de l'US Army

LE SAVIEZ-VOUS ?

Opération Bobcat

Si Bora Bora est surtout connue pour ses plages de sable blanc et son magnifique lagon, l’île a joué un tout autre rôle en 1942. Elle a été une importante base de ravitaillement en huile lourde pour de nombreux convois maritimes sur la route du Pacifique Sud.
Nom de code : Opération Bobcat. Le lynx en anglais.

Jean-Christophe Shigetomi

En février 1942, quelques 3500 hommes débarquent sur l’île de Bora Bora qui compte à peine 1200 âmes.

3500 militaires postés sur la Perle du Pacifique

Le 7 décembre 1941, les Japonais bombardent Pearl Harbour. Désormais en guerre, les Américains ont besoin d’une base de ravitaillement entre le canal de Panama et l’Australie, dernier bastion de résistance aux offensives japonaises. L’emplacement stratégique de Bora Bora, sa rade en eau profonde de Fa’anui et son unique passe facilement contrôlable en font la candidate idéale. Début 1942, les Américains lancent l’opération Bobcat. Environ 3 500 hommes débarquent sur la Perle du Pacifique.

Des canons, toujours visibles aujourd’hui, sont postés pour surveiller d’éventuelles attaques nippones. La logistique de la base est impressionnante. Construction de routes, de quais, de dépôts d’hydrocarbure et même d’une piste d’atterrissage, qui restera d’ailleurs la seule piste internationale de toute la Polynésie jusqu’en 1963. Les Américains ferment la base en juin 1946. Au total, plus de 1 000 navires ont été chargés et déchargés sur cette base que fut la Perle du Pacifique.

Sur les traces du passé

Les vestiges militaires

Des canons, des poudrières, un poste de tir et de nombreux panneaux d’informations historiques ! Découvrez l’histoire de ces militaires américains à Bora Bora et explorez les vestiges laissés durant la Seconde Guerre mondiale.

Carte